La newsletter du GCS e-Santé Picardie
Accueil du site Consulter nos projets S'abonner à la newsletter Contacter le GCS e-Santé Picardie
JUIN 2017 l N°7
Sommaire de la newsletter
Edito
Nous sommes aujourd’hui au début de la révolution introduite par ce qui est communément appelé le Big Data. lssu lui-même ...
Lire la suite
« Le Big Data en santé : des perspectives nouvelles pour nos systèmes de santé »
Catherine Commaille-Chapus – Directrice de la Stratégie d’OpenHealth Company En santé comme dans tous les secteurs d’activité, les progrès technologiques ...
Lire la suite
Un exemple concret : Le projet ICONeS
Gilles DEQUEN, Professeur des Universités – Université de Picardie Jules Verne Ce début de 21è siècle est caractérisé à la ...
Lire la suite
« Pour un patient acteur de la qualité de son parcours de santé »
Le CISS propose de promouvoir les usages utiles du numérique en santé… Le parcours de santé d’une personne commence à ...
Lire la suite
Les évolutions réglementaires en terme d’ouverture de données
La volumétrie des données collectées par la rapide évolution des technologies numériques a créé de nouveaux enjeux, portant sur le ...
Lire la suite
Edito

Nous sommes aujourd’hui au début de la révolution introduite par ce qui est communément appelé le Big Data. lssu lui-même de la révolution du numérique d’il y a quelques décennies, il participe à un changement radical de paradigme sociétal, non seulement par l’accès à des données de plus en plus nombreuses, mais par les conditions de leur production elles-mêmes et par des capacités accrues de traitement. Il accorde une place importante au quantified self, défini par les outils, principes et méthodes qui permettent à tout un chacun de mesurer ses données personnelles, de les analyser et de les partager.

De nouveaux usages se développent et vont vraisemblablement participer au décloisonnement et favoriser le partage et l’échange entre tous les acteurs de la prise en charge et ce tout au long du parcours de vie du patient acteur de sa santé. Pour accompagner ces changements la loi évolue. L’article 47 du projet de loi relatif à la santé introduit dans le code de santé publique un titre intitulé « Mise à disposition des données de santé », tout comme le règlement européen sur la protection des données offrent un cadre pour développer ces usages.

Pour apporter un éclairage aux membres du GCS sur ces questions il m’a paru important de réunir les témoignages d’experts au travers d’une nouvelle lettre.

Haut de page
« Le Big Data en santé : des perspectives nouvelles pour nos systèmes de santé »

Catherine Commaille-Chapus – Directrice de la Stratégie d’OpenHealth Company






En santé comme dans tous les secteurs d’activité, les progrès technologiques ont conduit à un accroissement sans précédent de la quantité d’informations recueillies à chaque instant. Selon l’AMIA (American Medical Informatics Association), la production des données de santé devrait être multipliée par 50 d’ici 2020. Ces volumes croissants de données disponibles, alliés à la démultiplication des capacités de traitement et de stockage, font émerger un nouveau paradigme de notre système de santé. Le traitement et l’analyse des données massives, dans le strict respect de la vie privée, ouvrent des perspectives nouvelles, tant dans les domaines de la recherche, de l’épidémiologie, de la prévention, de la veille et la sécurité sanitaire qu’en termes de pilotage de notre système de santé…

Lire la suite de l’article

Haut de page
Un exemple concret : Le projet ICONeS

Gilles DEQUEN, Professeur des Universités – Université de Picardie Jules Verne

Ce début de 21è siècle est caractérisé à la fois par l’explosion du volume des données circulant sur l’Internet et par les capacités de calcul disponibles permettant, entre autres, son analyse. De plus, l’orientation des sociétés modernes vers le « tout numérique » ouvre le champs des possibles, avec le développement notable de la robotique, des intelligences artificielles, des objets connectés ou encore des nouvelles approches de formation. Le programme ICONeS[1] s’inscrit complètement dans ce contexte numérique émergent avec pour finalité d’offrir des solutions innovantes aux problématiques relevant du parcours de soins en s’appuyant sur la pluridisciplinarité des divers acteurs de la Recherche, de la formation, de la santé et du numérique issus majoritairement du territoire picard. Plus spécifiquement, ICONeS vise à fédérer des laboratoires de Recherche en santé, en STIC [2], en Psychologie, des acteurs du tissu socio-économique, le CHU Amiens-Picardie, Amiens-Métropole, etc.
Ce consortium se structure autour d’une chaine de valeurs permettant de répondre aux problématiques liées au contexte de santé picard : Faible densité de population et de personnels de santé, population vieillissante, exposition aux facteurs environnementaux, etc.

[1] Institut Collaboratif pour une Offre Nouvelle en e-Santé (ICONeS)

Lire la suite de l’article

Haut de page
« Pour un patient acteur de la qualité de son parcours de santé »

Le CISS propose de promouvoir les usages utiles du numérique en santé…

Le parcours de santé d’une personne commence à sa naissance et, d’une façon ou d’une autre, chacun d’entre nous entretient, de manière consciente ou non, un rapport singulier à la santé physique et psychique tout au long de sa vie.

Que les personnes soient bien portantes ou confrontées à la maladie, qu’elles aient des enfants en bas âges ou qu’elles soient vieillissantes, pour chacun des épisodes de la vie et pendant la maladie, les outils numériques peuvent être réellement utiles. Ils peuvent concourir à rompre l’isolement en permettant aux personnes de « réseauter » sur le net, ils contribuent à démocratiser l’accès à l’information médicale, trop longtemps retenue par des sachants peu partageurs, ils facilitent la diffusion des campagnes publiques qui tirent également parti de l’audience de certains medias numériques, ils permettent l’échange et le partage de données dématérialisées, etc…

La m-santé (pour « santé mobile »), les datas et les algorithmes dessinent ainsi de nouveaux rapports individuels et collectifs à la santé qu’il s’agit de permettre aux personnes d’appréhender pour qu’elles soient en mesure de les utiliser dans leur intérêt, au bénéfice de leur santé et de leur qualité de vie.

De façon à ne pas empêcher les facilitations considérables que ces outils peuvent apporter en vie réelle, le CISS propose de promouvoir les usages utiles du numérique en santé dans un contexte de développement de l’économie de services, tout en rappelant l’existence des risques ainsi que la nécessité d’adapter notre système aux vigilances requises par la dématérialisation massive des données personnelles.

Plus d’info sur : www.leciss.org/esante-conseilsciss

Haut de page
Les évolutions réglementaires en terme d’ouverture de données

La volumétrie des données collectées par la rapide évolution des technologies numériques a créé de nouveaux enjeux, portant sur le recueil des données et leur libre circulation et sur la protection des personnes pour les données à caractère personnel. La loi sur la République numérique (décembre 2016) s’articule ainsi autour de deux principes majeurs. Le premier est celui de la circulation des données et du savoir, en organisant non plus la demande à l’accès aux données, mais l’offre et l’ouverture (Open Data) des données publiques par la création d’un service public de la donnée. Cela repose sur la notion de données d’intérêt général, sur la facilitation de l’ouverture et de la réutilisation des données des administrations et enfin sur le développement de l’économie du savoir par la publication libre des articles scientifiques…

Lire la suite de l’article

Haut de page
Agenda
16 et 17 novembre 2017 : 8e congrès national des réseaux de Cancérologie (CNRC)
+ En savoir plus
04-06 octobre 2017 : Congrès ADELF – SFSP
+ En savoir plus
29 juin 2017 : Le numérique au service du bien vieillir à domicile
+ En savoir plus
Retrouvez le GCS e-Santé Picardie sur Twitter
Témoignage
Bilan du Programme Territoire de Soins Numérique

Deux ans après, bilan et présentation des 5 projets TSN....

+ En savoir plus
A ne pas manquer
Plaquette de présentation du GCS e-Santé Picardie
Lire notre Rapport d’Activité 2016
Partenaires
ARS ASIP FEDER
Partager
Twitter Twitter
Viadeo Viadeo
GCS e-Santé Picardie
ZAC de la Blanche tâche
186 rue Edouard Branly
80450 CAMON
Tel : 03.22.80.31.60
Fax : 03.22.80.31.61

Si vous ne souhaitez plus recevoir la newsletter du GCS e-Santé Picardie : cliquez ici.